Quelles sont les garanties du contrat d’assurance emprunteur ?

Quelles sont les garanties du contrat d’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un contrat qui couvre les risques d’occurrence de certains événements après contraction d’un emprunt. Ces événements sont entre autres la maladie, le décès, la perte d’emploi, un accident, etc. Pour couvrir ces risques, l’assurance emprunteur dispose de garanties facultatives et obligatoires. On vous fait le point sur les garanties d’assurance emprunteur. 

La garantie décès

Cette garantie est l’une des incontournables d’un contrat d’assurance emprunteur. En effet, elle prévoit un remboursement du capital restant dû de la somme empruntée au jour du décès de l’assuré. Ce payement se fait en fonction du montant garanti. Cette garantie dispense les ayants droits de la personne assurée de toute obligation de remboursement. Dès lors, le bien en pleine acquisition entre pleinement dans le patrimoine de succession sans contrainte. Le contrat d’assurance emprunteur prend fin après le versement de la dernière échéance du prêt à la banque de l’assuré. Cette garantie est obligatoire pour tout emprunt immobilier en France et possède une utilité capitale autant pour l’assuré que pour l’assureur. Il est donc important de s’assurer de la présence de cette garantie avant de choisir une assurance emprunteur qui protège votre investissement d’une éventuelle mort.

La garantie perte d’emploi

Encore appelée garantie chômage, la garantie perte d’emploi couvre le risque de licenciement que court tout assuré. Elle est facultative pour les compagnies d’assurance et s’étend généralement sur deux années au maximum. La garantie perte d’emploi est proposée dans le cadre d’emprunt immobilier. Elle prévoit un remboursement des échéances d’un prêt contracté si vous êtes licencié. Grâce à un comparateur assurance emprunteur, vous pourrez mettre aisément la main sur les compagnies qui proposent cette garantie.  

La garantie PTIA

Garantie à caractère obligatoire, la PTIA s’applique essentiellement aux investissements locatifs. Elle seconde généralement la garantie décès et prend effet lorsque l’assuré se retrouve en invalidité physique ou mentale totale. La garantie PTIA s’applique à tout travailleur de moins de 65 ans qui se retrouve dans l’incapacité d’effectuer une activité rémunératrice. Elle est également valable lorsque l’intéressé doit nécessairement se faire aider par une tierce personne pour se déplacer, se nourrir et faire ses besoins. La garantie permet en effet dans ce cas de rembourser le montant du capital restant dû par l’assuré. 

La garantie IPT

Cette garantie a un taux d’invalidité plus bas que celui de la garantie PTIA. Dans le cas d’espèce, l’état de la santé de l’assuré sera pris en charge en attendant que son taux d’invalidité occasionnel soit égal ou supérieur à 66 %. Ce taux peut varier d’un contrat à un autre et est appliqué après un sinistre. Ceci peut occasionner une invalidité professionnelle. Ce taux est calculé par rapport à la capacité de la personne à effectuer certains gestes élémentaires de la vie courante.   

La garantie ITT

Cette incapacité Temporaire Totale de travail met l’assuré dans des conditions d’arrêt temporaire de travail. Suite à une maladie ou un accident, celui-ci se trouve incapable d’exercer son activité professionnelle. Pendant les 90 premiers jours d’arrêt de travail, l’assuré n’est pas indemnisé. Passé ce délai, ce dernier est pris en charge par l’assureur. Ce délai de 90 jours varie selon les contrats et peut être modifié à volonté.


Les commentaires sont clos.